Connexion perdue. Veuillez rafraîchir la page.
En ligne
Assistance Mieux étudier Connexion Créer un compte
Prêt(e) à apprendre ?
Choisissez votre outil d'étude préféré

Nerf sciatique

Le nerf sciatique est le plus grand nerf du corps humain et provient du plexus sacral. Il prend naissance à partir des rameaux antérieurs des nerfs spinaux lombaires inférieurs (L4-L5) et des nerfs spinaux sacrés supérieurs (S1, S2, S3). Il contient des fibres provenant à la fois des divisions postérieures et antérieures de ces nerfs spinaux.

Le nerf sciatique prend naissance dans la région lombosacrée. Il descend le long de la face postérieure de la cuisse. Avant d'entrer dans la fosse poplitée, le nerf se termine en se divisant en deux grandes branches terminales : le nerf tibial et le nerf fibulaire commun (ou péronier).

La principale fonction du nerf sciatique est de fournir l'innervation sensorielle et motrice à la peau et aux muscles de la cuisse, de la jambe et du pied.

Cet article traitera de l'anatomie et des fonctions du nerf sciatique.

Points clés concernant le nerf sciatique
Origine L4, L5, S1, S2, S3
Branches Branches musculaires du nerf sciatique, nerf tibial, nerf fibulaire commun (péronier)
Approvisionnement Moteur : Muscles de la cuisse postérieure, portion ischiatique du muscle grand adducteur, muscles des compartiments postérieurs, antérieur et latéral de la jambe, muscles du pied.
Sensitif :
Cuisse postérieure, jambe latérale et postérieure, dos et plante du pied.
Sommaire
  1. Origine et trajet
  2. Branches
  3. Fonctions
    1. Innervation motrice
    2. Innervation sensitive
  4. Relations clinique
    1. La sciatique
  5. Sources
+ Afficher tout

Origine et trajet

Le nerf sciatique est une branche terminale du plexus sacré. Il est formé à partir des divisions antérieures et postérieures des rameaux antérieurs (ventraux) des nerfs spinaux de L4 à S3. Les branches antérieures de ces cinq nerfs spinaux se rejoignent et convergent dans la région pelvienne postérieure pour former un seul grand nerf. En ce qui concerne le chemin du nerf sciatique, il descend en direction postérieure et quitte le pelvis à travers le grande échancrure ischiatique. Il passe en-dessous du muscle piriforme, accompagné du nerf cutané fémoral latéral (anciennement appelé nerf cutané postérieur de la cuisse), du nerf pudendal, de l'artère et de la veine pudendale internes, du nerf glutéal inférieur, ainsi que de l'artère et de la veine glutéales inférieures.

Le nerf sciatique poursuit ensuite son trajet à travers la cuisse postérieure. Il passe entre le chef long du muscle biceps fémoral et le grand adducteur, latéralement par rapport aux muscles semitendineux et semimembraneux.

Branches

Lors de son passage à travers la cuisse postérieure, le nerf sciatique émet plusieurs petites branches musculaires motrices pour innerver de nombreux muscles de la cuisse.

Au niveaux de l'apex de la fosse poplitée, le nerf sciatique se termine en se divisant en deux branches terminales :

  • Nerf tibiale
  • Nerf fibulaire commun (ou péronier)

Le nerf tibial poursuit le trajet du nerf sciatique et descend à travers la face postérieure de la jambe jusqu'au talon du pied. Plus précisément, le nerf tibial traverse le centre de la fosse poplitée et passe sous l'arc tendineux du muscle soléaire. Il continue son trajet dans un faisceau neurovasculaire à travers le compartiment postérieur de la jambe et traverse le canal tarsien (ou tunnel tarsien). Lorsqu'il atteint le pied, le nerf tibial se divise en deux branches terminales : les nerfs plantaires médial et latéral qui innervent la majorité des muscles du pied.

Contrairement au nerf tibial, le nerf fibulaire commun se prolonge latéralement en direction de la tête du péroné. Lorsqu'il atteint le compartiment antérieur de la jambe, le nerf se divise sous le muscle long fibulaire pour donner le nerf fibulaire superficiel et le nerf fibulaire profond . La branche superficielle innerve le compartiment latéral de la jambe, tandis que la branche profonde innerve le compartiment antérieur et la partie médiale de de la jambe.

Le nerf fibulaire profond descend entre le péroné et la partie supérieure du long fibulaire (péronier), s'étend en profondeur jusqu'au long extenseur des orteils et antérieurement à la membrane interosseuse.

Évaluez vos connaissances sur le nerf sciatique et ses branches avec notre quiz !

Fonctions

Le nerf sciatique est un nerf mixte qui fournit de nombreuses branches pour l’innervation sensorielle et motrice de la peau et des muscles du membre inférieur. De plus, il fournit des branches articulaires pour l’innervation des articulations des membres inférieurs.

Innervation motrice

  • Le nerf sciatique assure une innervation motrice directe des muscles de la cuisse postérieure via de petites branches musculaires. Ces muscles comprennent le biceps fémoral, le semimembraneux, le semitendineux et la portion ischiatique du grand adducteur.
  • Le nerf tibial assure l’innervation motrice des muscles de la partie postérieure de la jambe et du pied. Ces muscles comprennent le gastrocnémien, le soléaire, le plantaire, le poplité, le long fléchisseur de l'hallux, le long fléchisseur des orteils(long fléchisseur des doigts de pied) et le tibial postérieur.
  • Le nerf fibulaire commun innerve les muscles des parties antérieures et latérales de la jambe et du pied. Les muscles de la face antérieure comprennent : le tibial antérieur, le long extenseur de l'hallux, le long extenseur des orteils et le troisième fibulaire. Les muscles latéraux de la jambe comprennent le long fibulaire et le court fibulaire.

Innervation sensitive

Le nerf sciatique envoie des branches sensitives qui assurent la sensibilité de la plus grande partie du membre inférieur. Tout d’abord, au cours de son parcours, le nerf sciatique innerve la peau de la partie postérieure de la cuisse. Ensuite, l’innervation sensorielle se poursuit à travers ses branches terminales ;

  • Le nerf tibial innerve la plante du pied.
  • Les branches du nerf fibulaire commun innervent la face latérale de la jambe et le dos du pied, ainsi que la peau entre les deux premiers orteils.
  • Le nerf tibial et le nerf fibulaire commun forment les nerfs sural médial et sural latéral. Ces nerfs procurent la sensibilité du mollet et d’une petite partie latérale au niveau du pied.

Nerf sciatique : voulez vous en savoir plus ?

Nos vidéos engageantes, nos quiz interactifs, nos articles approfondis, nos Atlas HD sont là afin d'obtenir des résultats rapides.

Que préférez-vous pour apprendre ?

« Je voudrais dire honnêtement que Kenhub a réduit de moitié mon temps d'étude. » – En savoir plus.

Kim Bengochea, Université Regis, Denver
© Sauf indication contraire, tous les contenus, y compris les illustrations, sont la propriété exclusive de Kenhub GmbH et sont protégés par les lois allemandes et internationales sur les droits d'auteur. Tous droits réservés.

Créez un compte maintenant et recevez gratuitement votre meilleur guide d'étude de l'anatomie !