Connexion perdue. Veuillez rafraîchir la page.
En ligne
Assistance Mieux étudier Connexion Créer un compte
Prêt(e) à apprendre ?
Choisissez votre outil d'étude préféré

12 nerfs crâniens

Nerf facial (vue latérale droite)
Nerf facial (vue latérale droite)

Vous connaissez ce sentiment quand quelqu'un mentionne les nerfs crâniens et que vous roulez des yeux jusqu'au mésencéphale ? Nous savons que les nerfs crâniens ont toujours été un sujet difficile pour les étudiants en anatomie, c’est pour cette raison que nous sommes ici, afin de vous faciliter la tâche.

L’anatomie des nerfs crâniens est essentielle pour presque toutes les spécialités médicales, car ils contrôlent de nombreuses fonctions corporelles, comme rouler des yeux lorsque quelque chose vous agace. Alors brisons le cliché  selon lequel ils sont difficiles à comprendre et apprenons une fois pour toutes ce sujet important de la neuroanatomie.

Points clés sur les nerfs crâniens
Définition Un ensemble de 12 nerfs périphériques émergeant du cerveau qui innervent les structures de la tête, du cou, du thorax et de l'abdomen.
Nerfs Nerf olfactif (I)
Nerf optique (II)
Nerf oculomoteur (III)
Nerf trochléaire (IV)
Nerf trijumeau (V)
Nerf abducens (VI)
Nerf facial (VII)
Nerf vestibulocochléaire (VIII)
Nerf glossopharyngien (IX)
Nerf vague (X)
Nerf accessoire (XI)
Nerf hypoglosse (XII)
Types de nerfs - Sensoriel : Nerf olfactif (I), optique (II), vestibulocochléaire (VIII)
- Moteur : Nerf oculomoteur (III), trochléaire (IV), abducens (VI), accessoire (XI), hypoglosse (XII).
- Mixte (bifonctionnel ou sensitivo-moteur) : Nerf trijumeau (V), facial (VII), glossopharyngien (IX), vague (X).

Voici un moyen mnémotechnique pour retenir la fonction des nerfs selon leur ordre numérique : Suivant Sa Mélodie, Migre la Baleine Moby ; la Bouche Béante Sans faire de Bruit, elle Mange à Midi.
Sommaire
  1. Anatomie
  2. Liste des 12 nerfs crâniens
  3. Mnémotechnique
  4. Nerf olfactif (I)
  5. Nerf optique (II)
  6. Nerf oculomoteur (III)
  7. Nerf trochléaire (IV)
  8. Nerf trijumeau (V)
  9. Nerf abducens (VI)
  10. Nerf facial (VII)
  11. Nerf vestibulocochléaire (VIII)
  12. Nerf glossopharyngien (IX)
  13. Nerf vague (X)
  14. Nerf accessoire (XI)
  15. Nerf hypoglosse (XII)
  16. Sources
+ Afficher tout

Anatomie

Les nerfs crâniens sont les 12 nerfs du système nerveux périphérique qui émergent des foramens et des fissures du crâne. Leur ordre numérique (I - XII) est déterminé par leur emplacement de sortie du crâne (rostral à caudal). Tous les nerfs crâniens proviennent de noyaux du cerveau. Deux proviennent de la partie antérieure du cerveau (olfactif et optique), un a un noyau dans la moelle épinière (accessoire) tandis que les autres proviennent du tronc cérébral.

Les nerfs crâniens fournissent des informations sensorielles et motrices aux structures de la tête et du cou, contrôlant l'activité de cette région. Seul le nerf vague s'étend au-delà du cou pour innerver les viscères thoraciques et abdominaux.

Nous sommes sûrs qu'en lisant des manuels d’anatomie, vous avez rencontré des termes tels qu'afférent, efférent, mixte, sensoriel, sensitif, etc, qui font référence aux modalités des nerfs crâniens. Ils prêtent souvent à confusion, alors expliquons-les avant d’entrer dans le vif du sujet.

La fonction d’un nerf est de transmettre les informations sensorielles et/ou motrices entre le corps et le cerveau. Si l’information va du cerveau vers la périphérie, il s’agit alors d’un nerf efférent (moteur). S’il voyage de la périphérie jusqu’au cerveau, il s’agit alors d’un nerf afférent (sensoriel/sensitif). Les nerfs qui font les deux sont des nerfs mixtes. Contrairement aux nerfs spinaux qui sont toujours mixtes, les nerfs crâniens peuvent être purement moteurs, purement sensoriels ou mixtes.

Examinons maintenant les termes somatique, sensoriel et sensitif. L'information est classée comme sensorielle si elle provient de nos organes des sens (vision, odorat, goût, ouïe et équilibre), tandis que l’information sensitive décrit des informations relatives au sens du toucher et à la sensibilité depuis partout ailleurs. L’information véhiculée par un nerf est dite somatique si elle provient de ou va vers la peau et les muscles squelettiques ou viscérale (interoceptive) si elle est en lien avec les organes internes (viscères).

La combinaison de ces catégories permet de définir les composantes fonctionnelles d'un nerf. Par exemple, si les fibres nerveuses transmettent exclusivement des informations sensorielles (provenant d’organes sensoriels), on parle de nerf afférent sensoriel. Si elles transmettent d’autres types d’informations sensorielles, comme le toucher, la pression, la douleur, la température, il s’agit alors d’un nerf afférent sensitif (ou somesthésique).

Si le nerf transmet des informations vers le muscle lisse, le muscle cardiaque ou les glandes, il s’agit alors d’un nerf efférent somatique viscéral (correspondant aux informations végétatives ou parasympathiques). S’il transporte des informations vers la peau ou les muscles squelettiques, il s’agit alors d’un nerf efférent somatique. Comme le terme viscéral est souvent synonyme de système nerveux autonome, notez que les nerfs viscéraux transportent en général les fibres nerveuses autonomes vers/depuis les organes cibles. L'exception à cette règle sont les nerfs efférents sensoriels viscéraux, parfois décrits comme efférents branchiaux. Il s’agit de nerfs moteurs, nommés en raison de l'origine embryonnaire des fibres. Les informations sur le mouvement et la position (proprioception) provenant des structures somatiques comme les muscles, les tendons et les articulations sont transportées par les nerfs afférents somatiques. Sachez enfin qu’il n’existe pas de classification somatique efférente particulière.

En résumé, compte tenu des directions et modalités possibles, les nerfs crâniens peuvent être :

  1. Afférent somatique 
  2. Efférent somatique 
  3. Afférent sensoriel
  4. Afférent sensitif
  5. Efférent somatique viscéral 
  6. Efférent sensoriel viscéral

Liste des 12 nerfs crâniens

Pour vous familiariser avec ces nerfs, regroupons-les tous en une seule liste :

Liste des nerfs crâniens
1er nerf crânien Nerf olfactif (I) : sensoriel
2e nerf crânien Nerf optique (II) : sensoriel
3e nerf crânien Nerf oculomoteur (III) : moteur
4nerf crânien Nerf trochléaire (IV) : moteur
5nerf crânien Nerf trijumeau (V) : mixte
6nerf crânien Nerf abducens (VI) : moteur
7nerf crânien Nerf facial (VII) : mixte
8nerf crânien Nerf vestibulocochléaire (VIII) : sensoriel
9nerf crânien Nerf glossopharyngien (IX) : mixte
10nerf crânien Nerf vague (X) : mixte
11nerf crânien Nerf accessoire (spinal) (XI) : moteur
12nerf crânien Nerf hypoglosse (XII) : moteur

Testez vos connaissances sur les nerfs crâniens en répondant à ce quiz spécialement conçu pour couvrir les faits anatomiques les plus importants sur les 12 nerfs crâniens !

Mnémotechnique

Si nous prenons les premières lettres de chaque nerf, nous pouvons créer un moyen mnémotechnique pour mieux retenir les noms des nerfs crâniens !

OLivia OPTe pour l'OCéan c'est TROp TRIste d'Aller FAire des Visites Gavantes quand les VAGUEApportent l'HYPnose

  • Nerf OLfactif (I)
  • Nerf OPTique (II)
  • Nerf OCulomoteur (III)
  • Nerf TROchléaire (IV)
  • Nerf TRIjumeau (V)
  • Nerf Abducens (VI)
  • Nerf FAcial (VII)
  • Nerf Vestibulocochléaire (VIII)
  • Nerf Glossopharyngien (IX)
  • Nerf VAGUE (X)
  • Nerf Accessoire (XI)
  • Nerf HYPoglosse (XII)

Ou si vous êtes fan de Harry Potter, vous pouvez apprendre celle-ci : Oh, Oh, Oh, Tonton Tom A Fait Vraiment un Gardium leViosa A Harry. Rappelez-vous de cette phrase pour vous souvenir des pairs crâniennes selon leur ordre numérique.

En plus de cela, vous pouvez retenir les fonctions des nerfs crâniens (sensoriels, moteurs ou bifonctionnel) selon leur ordre numérique avec cette phrase :

"Suivant Sa Mélodie, Migre la Baleine Moby; Blanche et Sans faire Beaucoup de Bruit, elle Mange à Midi" 

  • Sensoriel (I)
  • Sensoriel (II)
  • Moteur (III)
  • Moteur (IV)
  • Bifonctionnel (V)
  • Moteur (VI)
  • Bifonctionnel (VII)
  • Sensoriel (VIII)
  • Bifonctionnel (IX)
  • Bifonctionnel (X)
  • Moteur (XI)
  • Moteur (XI)

Maintenant que nous avons appris les astuces pour mémoriser les nerfs crâniens et leurs fonctions, abordons l’anatomie de chacun d’eux.

Nerf olfactif (I)

Le premier nerf crânien est un nerf afférent sensoriel qui innerve la muqueuse olfactive de la cavité nasale. Il transmet des informations sur l'odorat au cerveau.

Points clés sur le nerf olfactif (I)
Type Afférent sensoriel / afférent sensoriel viscéral*
Noyau Aucun
Type d’innervation Sensorielle : Muqueuse nasale

Les nombreuses branches du nerf olfactif, appelées fila olfactoria, passent de la cavité nasale à travers la plaque criblée de l'os ethmoïde. Ils se terminent sur le bulbe olfactif, qui continue en tant que tractus olfactif. Au sein du cerveau, les fibres du tractus olfactif se dispersent et se terminent dans le cortex olfactif (cortex piriforme, amygdale, cortex entorhinal).

Le nerf olfactif ne possède pas de noyau qui lui est propre. Au lieu de cela, ses corps cellulaires se trouvent dans la zone olfactive, la muqueuse nasale qui recouvre le toit de la cavité nasale.

*Notez qu'il y a une discussion en cours sur la fonction (modalité) du nerf olfactif. Certains auteurs disent qu’il s’agit d’un nerf afférent sensoriel, tandis que d’autres le classent comme afférent sensoriel viscéral. De toute façon, vous ne vous tromperez pas si vous dites simplement qu'il s'agit d'un nerf afférent sensoriel.

Nerf optique (II)

Le deuxième nerf crânien est un nerf afférent sensoriel qui innerve la rétine de l'œil et apporte des informations visuelles au cerveau.

Points clés sur le nerf optique (II)
Type Afférent sensoriel
Noyau Aucun
Type d’innervation Sensorielle : Rétine

Les fibres neuronales proviennent des photorécepteurs de la rétine. Ils convergent vers la papille optique pour former le nerf optique. Le nerf optique quitte l'orbite par le canal optique.

Sur le plancher de la fosse crânienne moyenne, les parties nasales de chaque nerf se croisent du côté opposé pour former le chiasma optique. Les fibres nerveuses continuent leur trajet en tant que voies optiques. Le nerf optique (II), tout comme le nerf olfactif, ne possède pas ses propres noyaux, mais ses corps cellulaires se trouvent dans la rétine. Le nerf optique fait synapse avec les centres de relais visuels du cerveau.

Nerf oculomoteur (III)

Le troisième nerf crânien est un nerf moteur efférent à la fois somatique et viscéral. Cela signifie qu’il possède deux noyaux et transporte deux types de fibres efférentes. Comme son nom l’indique, le nerf oculomoteur est le principal nerf moteur qui innerve l’œil.

Il provient du mésencéphale et quitte le crâne par la fissure orbitaire supérieure pour entrer dans l'orbite où il permet le mouvement des yeux, la constriction de la pupille (myosis) et l'accommodation du cristallin.

Points clés sur le nerf oculomoteur (III)
Type Efférent somatique, efférent somatique viscéral (parasympathique)
Noyaux Noyau moteur du nerf oculomoteur
Noyau accessoire parasympathique du nerf oculomoteur (Edinger-Westphal)
Type d’innervation Motrice : Tous les muscles extraoculaires à l'exception du droit latéral et de l'oblique supérieur (somatique) ; muscle ciliaire, muscle sphincter pupillaire (viscéral)

Nerf trochléaire (IV)

Le quatrième nerf crânien est un nerf moteur somatique. Le nerf trochléaire provient du mésencéphale et pénètre dans l'orbite par la fissure orbitaire supérieure, innervant un muscle extraoculaire et jouant ainsi un rôle dans le mouvement de l'œil.

Points clés sur le nerfs trochléaire (IV)
Type Efférent somatique
Noyau Noyau du nerf trochléaire
Type d’innervation Motrice : Muscle oblique supérieur

Nerf trijumeau (V)

Le cinquième nerf crânien est un nerf mixte, contenant à la fois des fibres sensitives viscérales et somatiques. Les fibres proviennent du tronc cérébral et forment le ganglion trijumeau près du sommet de la partie pétreuse de l'os temporal.

Le nerf trijumeau se divise en trois branches : nerf ophtalmique (V1), nerf maxillaire (V2) et nerf mandibulaire (V3). Chacun d’eux quitte le crâne par une ouverture différente. Le nerf ophtalmique sort par la fissure orbitaire supérieure, le nerf maxillaire par le foramen rond et le nerf mandibulaire sort par le foramen ovale.

Points clés sur le nerf trijumeau
Type Efférent somatique viscéral, Afférent sensitif
Noyau Noyau moteur du nerf trijumeau (EVS)
Noyau sensitif principal du nerf trijumeau (AS)
Noyau spinal du nerf trijumeau (AS)
Noyau mésencéphalique du nerf trijumeau (AS)
Divisions Nerf ophtalmique (V1)
Nerf maxillaire (V2)
Nerf mandibulaire (V3)
Type d’innervation Motrice : Muscles de la mastication, mylohyoïdien, ventre antérieur du digastrique, muscles tenseurs du tympan (EVS)
Sensitive
: Cuir chevelu, visage, orbite, sinus paranasaux, deux tiers antérieurs de la langue (AS)

Les trois branches du nerf trijumeau reçoivent les sensations de la peau du visage. Les zones d'innervation cutanée (dermatomes) sont les suivantes :

  • Nerf ophtalmique (dermatome V1) innerve le front, l'orbite et le nez
  • Nerf maxillaire (dermatome V2) innerve la région zygomatique et la lèvre supérieure
  • Nerf mandibulaire (dermatome V3) innerve la peau de la bouche, la lèvre inférieure et la peau de la région mandibulaire.

Nerf abducens (VI)

Le sixième nerf crânien est un nerf efférent somatique qui innerve le muscle droit latéral (oculomoteur). Le nerf abducens provient du tronc cérébral et sort du crâne par la fissure orbitaire supérieure.

Points clés sur le nerf abducens (VI)
Type Efférent somatique
Noyau Noyau du nerf abducens
Type d’innervation Motrice : Muscle droit latéral

Bien qu’il puisse paraître le moins important, le nerf abducens joue un rôle très important dans le mouvement oculaire. Demandez à n’importe quelle personne souffrant de strabisme !

Nerf facial (VII)

Le septième nerf crânien est un nerf mixte, transportant à la fois des fibres somatiques et sensorielles. Il prend naissance au tronc cérébral en deux branches : une racine primaire plus grande portant des fibres motrices et un nerf intermédiaire plus petit portant des fibres sensorielles et parasympathiques.

Les deux branches quittent la cavité crânienne par le méat acoustique interne puis traversent le canal facial. A cet endroit, ils se rejoignent pour former le nerf facial proprement dit et quittent le crâne ensemble par le foramen stylomastoïdien. Une fois que le nerf facial atteint le visage, il permet d’effectuer de nombreuses fonctions, telles que l'expression du visage, la sécrétion des glandes et la sensation gustative.

Points clés sur le nerf facial (VII)
Type Efférent somatique viscéral (parasympathique), Efférent somatique, Afférent sensoriel viscéral, Afférent sensitivo-sensoriel
Noyaux Noyau salivaire supérieur (ESV)
Noyau moteur du nerf facial (ES)
Noyau du tractus solitaire (ASV)
Noyau spinal du nerf trijumeau (ASS)
Type d’innervation Sensitivo-sensorielle : Oreille moyenne, cavité nasale, palais mou, deux tiers antérieurs de la langue (AVS) ; Méat auditif externe (ASS)
Motrice
: Glandes lacrymales, submandibulaires, sublinguales, basales et palatines (ESV) ; Muscles de la mimique (ES)

Même si cela peut sembler interminable, le nerf facial n’est pas si difficile à apprendre si vous savez comment vous y prendre.

Nerf vestibulocochléaire (VIII)

Le huitième nerf crânien est un nerf afférent sensoriel. Il est composé de deux parties : le nerf vestibulaire et le nerf cochléaire. La composante cochléaire permet l'audition, tandis que la partie vestibulaire assure l'équilibre et le mouvement. Au niveau du fond du méat acoustique interne, les deux parties du nerf s'unissent pour former le nerf vestibulocochléaire et pénètrent dans le crâne par le méat acoustique interne.

Points clés sur le nerf vestibulocochléaire (VIII)
Type Afférent sensoriel
Noyaux Noyau vestibulaire
Noyaux cochléaires dorsal et ventral
Type d’innervation Sensorielle : Organe de Corti, macula de l'utricule, macula du saccule, ampoules des canaux semi-circulaires (afférences sensorielles)

Les deux composants forment une synapse avec leurs noyaux respectifs dans le tronc cérébral. Pour éviter toute confusion, notez que la terminologie des noyaux cochléaires dorsaux et ventraux est variable. Parfois, vous les verrez comme des noyaux cochléaires antérieurs et postérieurs, ou vous les trouverez simplement regroupés sous le nom de noyaux auditifs.

Nerf glossopharyngien (IX)

Le neuvième nerf crânien est un autre nerf mixte. Il provient du tronc cérébral et quitte le crâne par le foramen jugulaire. Il permet la déglutition, la salivation et la gustation, ainsi que la sensation de sensibilité profonde et somesthésique de la cavité buccale.

Points clés sur le nerf glossopharyngien (IX)
Type Efférent somatique, efférent somatique viscéral (parasympathique), afférent sensitif, afférent sensoriel viscéral, afférent somatique
Noyaux Noyau ambigu
Noyau salivaire inférieur
Noyau du tractus solitaire
Noyau spinal du nerf trijumeau
Type d’innervation Motrice : Constricteurs stylopharyngien et pharyngiens (ES) ; glande parotide (ESV)
Sensitivo-sensorielle
: Tiers postérieur de la langue (AS); oreille moyenne, pharynx, épiglotte, capsule carotidienne, sinus carotidien (ASV) ; tiers postérieur de la langue, palais mou (AS)

Nerf vague (X)

Le dixième nerf crânien est également un nerf mixte. Il provient de plusieurs noyaux du tronc cérébral et sort du crâne par le foramen jugulaire. C'est le nerf crânien le plus long et le seul à quitter la région de la tête et du cou. Le nerf vague se déplace dans les cavités thoracique et abdominale, assurant une innervation parasympathique aux organes viscéraux.

Points clés sur le nerf vague (X)
Type Efférent somatique viscéral (parasympathique), efférent somatique, afférent sensoriel viscéral, afférent somatique viscéral, afférent sensitif
Noyaux Noyau postérieur du nerf vague (noyau moteur dorsal) (EV)
Noyau ambigu (ESV)
Noyau du tractus solitaire (ASeV, ASV)
Noyau spinal du nerf trijumeau (AS)
Type d’innervation Motrice : Viscères thoraciques et abdominaux (ESV) ; muscles laryngés et pharyngés (ES)
Sensitive
: Épiglotte (ASeV) ; viscères thoraciques et abdominaux, capsule carotidienne (ASV) ; méat acoustique externe, peau rétro-auriculaire, partie postérieure des méninges (AS)

Le vague (X) possède deux ganglions, appelés ganglion supérieur du nerf vague et ganglion inférieur du nerf vague (ganglion noueux). Le premier fournit des fibres sensorielles, tandis que le second assure une innervation sensitive viscérale.

Le nerf vague contrôle un grand nombre de fonctions, notamment la sécrétion glandulaire, le péristaltisme, la phonation, le goût, la sensation viscérale et générale de la tête, du thorax et de l'abdomen. Ce nerf crânien est fréquemment testé lors des examens d'anatomie.

Nerf accessoire (XI)

Le onzième nerf crânien est un nerf efférent provenant du tronc cérébral et de la moelle épinière. Il sort du crâne par le foramen jugulaire, dont le rôle est d’assurer la phonation et les mouvements de la tête et des épaules.

Les fibres sensitives  du plexus cervical rejoignent le nerf accessoire permettant une innervation sensitive pour ses muscles cibles. Ainsi, lorsque vous vous sentez relaxé pendant un massage des épaules, remerciez votre plexus cervical.

Points clés sur le nerf accessoire (XI)
Type Efférente somatique, efférente somatique viscérale
Noyaux Noyau ambigu
Noyau du nerf accessoire (C1-C5)
Type d’innervation Motrice : Muscles du larynx, sternocléidomastoïdien, trapèze

Le nerf accessoire (spinal) est intéressant dans la mesure où les anatomistes ne s’accordent toujours pas sur l’origine exacte de ses fibres nerveuses. *Certains débattent sur le fait qu'il s'agit d'un nerf somatique viscéral, estimant que le noyau accessoire spinal est continu avec le noyau ambigu. D'autres le décrivent comme un nerf somatique général, assurant l'innervation motrice des trois muscles sans implication du noyau ambigu. Certains anatomistes pensent également que le XI contient à la fois des fibres somatiques générales et viscérales, recevant des fibres provenant des deux noyaux.

Nerf hypoglosse (XII)

Le douzième nerf crânien est un nerf efférent somatique général provenant du tronc cérébral. Il quitte le crâne par le foramen hypoglosse. Sa fonction est de permettre les mouvements de la langue.

Points clés sur le nerf hypoglosse (XII)
Type Efférent somatique
Noyau Noyau du nerf hypoglosse
Type d’innervation Motrice : Muscles intrinsèques de la langue, muscles extrinsèques de la langue (à l'exception du palatoglosse)

Le nerf hypoglosse est extrêmement important pour le bon déroulement du quotidien de chaque personne, car il joue un rôle important dans des fonctions buccales indispensables telles que la parole et la déglutition. Semblable au XI, le nerf hypoglosse (XII) interagit également avec le plexus cervical. Il reçoit les fibres efférentes somatiques générales des nerfs spinaux C1 et C2, et les fibres afférentes somatiques générales du ganglion spinal du nerf spinal C2.

12 nerfs crâniens : voulez vous en savoir plus ?

Nos vidéos engageantes, nos quiz interactifs, nos articles approfondis, nos Atlas HD sont là afin d'obtenir des résultats rapides.

Que préférez-vous pour apprendre ?

« Je voudrais dire honnêtement que Kenhub a réduit de moitié mon temps d'étude. » – En savoir plus.

Kim Bengochea, Université Regis, Denver
© Sauf indication contraire, tous les contenus, y compris les illustrations, sont la propriété exclusive de Kenhub GmbH et sont protégés par les lois allemandes et internationales sur les droits d'auteur. Tous droits réservés.

Créez un compte maintenant et recevez gratuitement votre meilleur guide d'étude de l'anatomie !