Connexion perdue. Veuillez rafraîchir la page.
En ligne
Assistance Mieux étudier Connexion Créer un compte
Prêt(e) à apprendre ?
Choisissez votre outil d'étude préféré

Anatomie de la jambe et du genou

Vidéo recommandée : Régions du membre inférieur [23:42]
Vues antérieure et postérieure des régions du membre inférieur.
Genou, jambe et pied (vue d'ensemble)

Combien de fois le langage d’un ignorant et la terminologie anatomique ont-ils correspondu ? Presque jamais. Par exemple, jetez un œil à la jambe. Lorsque vos amis non scientifiques parlent de « jambe », ils désignent l’ensemble du membre inférieur. Cependant, dans le monde de l’anatomie, la « jambe » désigne strictement la partie située entre les articulations du genou et de la cheville. Elle est composée de plusieurs structures :

  • Tibia
  • Fibula (nom anatomique du péroné)
  • Muscles de la jambe

Dans cet article, nous examinerons tout ce qui vient d’être mentionné, ainsi que la composition du genou.

Points clés sur la jambe et le genou
Os de la jambe Tibia : l'os de la jambe le plus gros et le plus médial, formant à la fois les articulations du genou et de la cheville. Il supporte le poids du corps et facilite le mouvement
Fibula
: l'os de la jambe le plus fin et le plus latéral, participant uniquement à la formation de l'articulation de la cheville. Il facilite principalement le mouvement.
Mnémonique
: FibuLA est LAtérale
Articulation du genou Os : Tibia, fibula, patella
Articulations
: Tibiofémorale, fémoropatellaire
Ménisques
: Latéral, médial
Ligaments
: Frontal, médial/latéral, dorsal, croisés, antérolatéral
Bourses séreuses
: Suprapatellaire, prépatellaire, infrapatellaire
Muscles de la jambe Groupe antérieur : Tibial antérieur, long extenseur de l'hallux, long extenseur des orteils, troisième fibulaire
Groupe latéral
: Long fibulaire, court fibulaire
Groupe postérieur
:
Couche superficielle
: Gastrocnémien, soléaire, plantaire
Couche profonde
: Poplité, tibial postérieur, long fléchisseur des orteils, long fléchisseur de l'hallux
Sommaire
  1. Tibia et fibula (péroné)
  2. Articulation du genou
    1. Os et tissus mous
    2. Muscles
  3. Muscles de la jambe
  4. Sources
  5. Articles connexes
+ Afficher tout

Tibia et fibula (péroné)

Le tibia et la fibula (nouvelle appellation anatomique du péroné) sont deux os longs parallèles l’un à l’autre, formant l’échafaudage de la jambe et fournissant des points d’attache à de nombreux muscles. Le tibia est le plus grand et le plus médial des deux os. Vous pouvez palper son bord antérieur lorsque vous passez votre doigt sur la face antérieure de votre jambe. Vous pouvez aussi certainement le sentir lorsque vous le frappez accidentellement contre une surface. Le tibia est l’os porteur de la jambe et participe directement à la formation des articulations du genou et de la cheville. Ainsi, il facilite les déplacements.

La fibula (nouveau nom du péroné) est un os voisin du tibia. Elle est un os long et grêle et se trouve latéralement par rapport au tibia. En conséquence, il ne joue aucun rôle crucial dans le soutien du poids du corps. Cependant, la fonction de la fibula est plus subtile : elle joue un rôle secondaire dans l'articulation de la cheville, facilitant son mouvement et constituant le point d'attache proximal d'un certain nombre de muscles. La fibula s'articule également avec le tibia à deux endroits : légèrement distal par rapport au genou (articulation tibiofibulaire supérieure) et juste au-dessus de la cheville (articulation tibiofibulaire inférieure). Ces articulations sont entourées et renforcées par des ligaments solides, qui empêchent les mouvements excessifs et potentiellement dangereux pour le corps. Voici un schéma avec l’os du tibia ainsi que la fibula, montrant toutes leurs caractéristiques de surface.

Ils semblent assez compliqués à retenir de prime abord, n'est-ce pas ? En fait, si vous les apprenez de façon systématique et organisée, ils sont plus faciles que vous ne le pensez. Complétez l'unité d'étude ci-dessous pour maîtriser l'anatomie du tibia et de la fibula (os péroné).

Articulation du genou

Os et tissus mous

Les principales parties de l'articulation du genou sont le fémur, le tibia, la patella et les ligaments de soutien. Les condyles du fémur et du tibia se rapprochent pour former la structure principale de l'articulation. La patella, communément appelée « rotule », est un os sésamoïde situé dans le tendon du quadriceps fémoral. Il remplit une fonction de protection du genou et facilite les mouvements en agissant comme une poulie pour le muscle quadriceps fémoral.

L'articulation du genou est une structure assez complexe. En fait, il s’agit de deux articulations distinctes logées dans une seule capsule articulaire :

  • Articulation tibiofémorale (articulations médiale et latérale), située entre les condyles fémoraux et tibiaux correspondants
  • Articulation fémoropatellaire, située entre la rotule et le fémur

Étant donné que l’articulation du genou doit trouver l’équilibre parfait entre la force pour supporter le poids et la flexibilité pour le mouvement, elle est renforcée par diverses structures de tissus mous. L'articulation est entourée de plusieurs coussinets adipeux et de bourses séreuses. Celles-ci sont des sacs remplis de liquide synovial qui réduisent la friction causée par les tendons et les muscles lorsqu'ils se déplacent contre les zones osseuses. L'articulation contient deux amortisseurs (ménisques), qui servent également à améliorer la congruence au niveau du genou.

De plus, l'articulation du genou est renforcée par divers ligaments, tels que le ligament patellaire, les ligaments collatéraux tibial et fibulaire, le ligament poplité oblique et le ligament antérolatéral. À l’intérieur de l’articulation se trouvent des ligaments de renforcement supplémentaires, tels que le ligament transverse, ainsi que les ligaments croisés antérieur (LCA) et postérieur (LCP). Ces ligaments intracapsulaires du genou empêchent la luxation de l'articulation, mais sont une source fréquente de blessure chez les athlètes professionnels.

Points clés sur l’articulation du genou
Articulations Tibiofémorale (condyles latéral et médial du fémur + plateaux tibiaux du tibia)
Fémoropatellaire (face patellaire du fémur + face postérieure de la patella)
Ménisques Médial, latéral
Ligaments Ligaments frontaux ; ils stabilisent la patella : ligament patellaire (extension du muscle quadriceps fémoral), rétinaculum (du vaste médial et latéral)
Ligaments médiaux/latéraux
; empêchent les mouvements latéraux excessifs : ligament collatéral médial (tibial), ligament collatéral latéral (fibulaire)
Ligaments dorsaux
; ils empêchent l’hyperextension du genou : ligament poplité oblique, ligament poplité arqué
Ligaments croisés
; ils empêchent le glissement du fémur sur le tibia : ligament croisé antérieur (LCA), ligament croisé postérieur (LCP)
Capsule articulaire Capsule fibreuse avec la membrane synoviale interne
Le muscle poplité pénètre dans la face latérale de la capsule
Bourses séreuses Suprapatellaire, prépatellaire, infrapatellaire

Voici plusieurs schémas étiquetés du genou pour voir comment tout s'emboîte :

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’anatomie de l’articulation du genou, y compris son amplitude de mouvement complexe (flexion, extension, rotation et mécanisme de verrouillage terminal du genou), jetez simplement un coup d’œil aux ressources suivantes !

Muscles

L’articulation du genou elle-même est mobilisée par plusieurs muscles, dont la majorité font partie de la loge antérieure de la cuisse. Ceux-ci incluent le sartorius et les quatre muscles du quadriceps fémoral (droit fémoral, vaste médial, intermédiaire et latéral), qui assurent l’extension de toute la jambe au niveau de l'articulation du genou. Ils reçoivent une innervation via le nerf fémoral.

Points clés sur les muscles du compartiment antérieur de la cuisse
Sartorius Origine : Épine iliaque antérosupérieure (EIAS)
Insertion
: Face médiale de l’extrémité proximale du tibia (via la patte d’oie)
Innervation
: Nerf fémoral (L2-L3)
Fonctions
: Flexion de la cuisse, abduction et rotation externe au niveau de l'articulation de la hanche, flexion de la jambe et rotation interne au niveau de l'articulation du genou
Quadriceps fémoral Origines : Épine iliaque antéro-inférieure et bord supérieur de l'acétabulum (droit fémoral), ligne intertrochantérique du fémur (vaste médial), ligne âpre du fémur et grand trochanter du fémur (vaste latéral), face antérieure de la diaphyse fémorale (vaste intermédiaire)
Insertions
: Tubérosité tibiale (via le ligament patellaire), condyles fémoraux médial et latéral (vaste médial et latéral)
Innervation
: Nerf fémoral (L2-L4)
Fonctions
: Flexion de la cuisse au niveau de l'articulation de la hanche et extension de la jambe au niveau de l'articulation du genou (droit fémoral), extension de la jambe au niveau de l'articulation du genou (vastes médial, latéral et intermédiaire)

Les muscles antagonistes de l’articulation du genou sont appelés ischiojambiers. Ils font également partie de la cuisse, mais ils sont situés dans le compartiment postérieur. Ces muscles comprennent les muscles biceps fémoral, semitendineux et semimembraneux, qui fléchissent tous la jambe au niveau de l'articulation du genou. Ils reçoivent leur innervation via le nerf sciatique.

Points clés sur les muscles du compartiment postérieur de la cuisse
Semimembraneux Origine : Tubérosité ischiatique (empreinte supéro-latérale)
Insertion
: Condyle médial du tibia
Innervation
: Division tibiale du nerf sciatique (L5-S2)
Fonctions
: Extension de la cuisse et rotation interne de l'articulation de la hanche, flexion de la jambe et rotation interne au niveau de l'articulation du genou, stabilisation du pelvis
Semitendineux Origine : Tubérosité ischiatique (empreinte postéro-médiale)
Insertion
: Extrémité proximale du tibia sous le condyle médial du tibia (via la patte d’oie)
Innervation
: Division tibiale du nerf sciatique (L5-S2)
Fonctions
: Extension de la cuisse et rotation interne de l'articulation de la hanche, flexion de la jambe et rotation interne au niveau de l'articulation du genou, stabilisation du pelvis
Biceps fémoral Origines : Tubérosité ischiatique (chef long), ligne âpre du fémur (chef latéral), ligne supracondylienne latérale du fémur (chef court)
Insertions
: Tête de la fibula
Innervation
: Division tibiale du nerf sciatique (chef long) et division fibulaire commune du nerf sciatique (chef court)
Fonctions
: Extension de la cuisse et rotation externe au niveau de l'articulation de la hanche, flexion de la jambe et rotation externe au niveau de l'articulation du genou

Un autre muscle spécifique, appelé gracil, participe à la flexion de l’articulation du genou ainsi qu’à sa rotation interne. Ce muscle fait partie du compartiment médial de la cuisse et reçoit son innervation via le nerf obturateur.

Muscles de la jambe

Maintenant que nous avons couvert l’articulation proximale de la jambe, allons plus loin et examinons les muscles qui mobilisent l’articulation la plus distale (l’articulation de la cheville ou talocrurale).

La jambe est divisée en trois grands compartiments anatomiques, chacun contenant un groupe spécifique de muscles :

  • Groupe antérieur
  • Groupe latéral
  • Groupe postérieur

Comme leur nom l’indique, les muscles antérieurs de la jambe sont situés le long de la face antérieure de la jambe. Il y a quatre muscles dans ce compartiment : le tibial antérieur, le long extenseur de l'hallux, le long extenseur des orteils et le troisième fibulaire. Ils reçoivent leur innervation via le nerf fibulaire profond. Leurs fonctions principales sont la dorsiflexion, l’inversion et l’éversion du pied au niveau de l’articulation de la cheville. Certains sont également responsables de l’extension des orteils (hallux).

Points clés sur les muscles du compartiment antérieur de la jambe
Tibial antérieur Origines : Face latérale du tibia, membrane interosseuse
Insertions
: Os cunéiforme médial, base du premier os métatarsien
Innervation
: Nerf fibulaire profond (L4, L5)
Fonctions
: Dorsiflexion du pied au niveau de l'articulation talocrurale, inversion du pied au niveau de l'articulation subtalaire, soutien de la voûte (arcade) longitudinale médiale du pied
Long extenseur de l’hallux Origines : Tiers moyen de la face médiale de la fibula, membrane interosseuse
Insertion
: Base de la phalange distale du gros orteil
Innervation
: Nerf fibulaire profond (L5, S1)
Fonctions
: Extension des orteils au niveau des articulations métatarsophalangiennes et interphalangiennes, dorsiflexion du pied au niveau de l'articulation talocrurale
Long extenseur des orteils Origines : Moitié proximale de la face médiale de la fibula, condyle tibial latéral
Insertions
: Phalanges distales et moyennes des 2e au 5e orteils
Innervation
: Nerf fibulaire profond (L5, S1)
Fonctions
: Extension des orteils au niveau des articulations métatarsophalangiennes et interphalangiennes 2 à 5, dorsiflexion du pied au niveau de l'articulation talocrurale, inversion du pied au niveau de l'articulation subtalaire
Troisième fibulaire Origine : Tiers distal de la face médiale de la fibula
Insertion
: Face dorsale de la base du 5e os métatarsien
Innervation
: Nerf fibulaire profond (L5, S1)
Fonctions
: Dorsiflexion du pied au niveau de l'articulation talocrurale, éversion du pied au niveau de l'articulation subtalaire

Le compartiment latéral de la jambe est le plus petit de tous, ne contenant que deux muscles : le long fibulaire (péronier) et le court fibulaire. En raison de leur trajectoire légèrement compliquée lorsqu’ils s’enroulent autour du pied, leurs actions pourraient ne pas sembler si évidentes. Ces muscles plantaires fléchissent et inversent le pied en mobilisant l’articulation de la cheville. Ils reçoivent leur innervation via le nerf fibulaire superficiel.

Points clés sur les muscles du compartiment latéral de la jambe
Long fibulaire Origines : Tête de la fibula (os péroné), deux tiers supérieurs de la surface latérale de la fibula, septum intermusculaire
Insertions
: Os cunéiforme médial, premier os métatarsien
Innervation
: Nerf fibulaire superficiel (L5, S1)
Fonctions
: Flexion plantaire du pied au niveau de l'articulation talocrurale, éversion du pied au niveau de l'articulation subtalaire, soutien des voûtes (arcades) plantaires longitudinale et transversale
Court fibulaire Origine : 2/3 distal de la face latérale de la fibula
Insertion
: Tubérosité du 5e os métatarsien
Innervation
: Nerf fibulaire superficiel (L5, S1)
Fonctions
: Flexion plantaire du pied au niveau de l'articulation talocrurale, éversion du pied au niveau de l'articulation subtalaire

Enfin, passons à la loge postérieure de la jambe, qui est la plus grande. Il y a sept muscles au total, séparés en deux couches. Les muscles superficiels sont le gastrocnémien, le soléaire (formant ensemble le triceps sural) et le muscle plantaire.

Points clés sur les muscles superficiels du compartiment postérieur de la jambe
Gastrocnémien Origines : Chef latéral : face postéro-latérale du condyle fémoral latéral ; Chef médial : face postérieure du condyle fémoral médial, face poplitée de la diaphyse fémorale
Insertion
: Face postérieure du calcanéum (via le tendon calcanéen)
Innervation
: Nerf tibial (S1, S2)
Fonctions
: Flexion plantaire du pied au niveau de l'articulation talocrurale et flexion du genou au niveau de l'articulation du genou
Soléaire Origines : Ligne du muscle soléaire, bord médial du tibia, tête de la fibula, bord postérieur de la fibula
Insertion
: Face postérieure du calcanéus (via le tendon calcanéen)
Innervation
: Nerf tibial (S1, S2)
Fonctions
: Flexion plantaire du pied au niveau de l'articulation talocrurale
Plantaire Origines : Ligne supracondylaire latérale du fémur, ligament poplité oblique du genou
Insertion
: Face postérieure du calcanéus (via le tendon calcanéen)
Innervation
: Nerf tibial (S1, S2)
Fonctions
: Flexion plantaire du pied au niveau de l'articulation talocrurale et flexion (faible) du genou au niveau de l'articulation du genou

La couche profonde en comprend bien d'autres, à savoir le poplité, le tibial postérieur, le long fléchisseur des orteils et le long fléchisseur de l'hallux. Comme leur nom l’indique, tous ces muscles s’étendent le long de la face postérieure de la jambe, produisant une flexion plantaire de l’articulation de la cheville. Certains d’entre eux aident également à l’inversion du pied et à la flexion des orteils autour des articulations métatarsophalangiennes. Ils reçoivent une innervation via le nerf tibial.

Points clés sur les muscles profonds du compartiment postérieur de la jambe
Poplité Origines : Condyle fémoral latéral, corne postérieure du ménisque latéral de l'articulation du genou
Insertion
: Face postérieure de l’extrémité proximale du tibia
Innervation
: Nerf tibial (L5-S2)
Fonctions
: Déverrouillage de l'articulation du genou, stabilisation de l'articulation du genou
Tibial postérieur Origines : Face postérieure du tibia, face postérieure de la fibula, membrane interosseuse
Insertions
: Tubérosité de l'os naviculaire, tous les os cunéiformes, bases des os métatarsiens 2 à 4, os cuboïde
Innervation
: Nerf tibial (L4, L5)
Fonctions
: Flexion plantaire du pied au niveau de l'articulation talocrurale, inversion du pied au niveau de l'articulation subtalaire, soutien de la voûte longitudinale médiale du pied
Long fléchisseur des orteils Origines : Face postérieure du tibia (en dessous de la ligne du muscle soléaire)
Insertions
: bases des phalanges distales des 2e au 5e orteils
Innervation
: Nerf tibial (S1, S2)
Fonctions
: Flexion des orteils au niveau des articulations métatarsophalangiennes et interphalangiennes (2 à 5), flexion plantaire du pied au niveau de l'articulation talocrurale, inversion du pied au niveau de l'articulation subtalaire
Long fléchisseur de l’hallux Origines : 2/3 distal de la face postérieure de la fibula, membrane interosseuse
Insertions
: Base de la phalange distale de l’hallux
Innervation
: Nerf tibial (S2, S3)
Fonctions
: Flexion des orteils au niveau de la première articulation métatarsophalangienne et interphalangienne, flexion plantaire du pied au niveau de l'articulation talocrurale, inversion du pied au niveau de l'articulation subtalaire

Les muscles gastrocnémien et plantaire méritent une mention particulière en raison de leur origine partant du fémur. Ils jouent également un rôle important dans la flexion de la jambe autour de l'articulation du genou. Afin de vous rappeler de ces muscles, il est important que vous les révisiez constamment.

Vous pouvez commencer par jeter un coup d’œil à l’unité d’étude suivante :

Articles connexes

Articles sur ce sujet:

Anatomie de la jambe et du genou : voulez vous en savoir plus ?

Nos vidéos engageantes, nos quiz interactifs, nos articles approfondis, nos Atlas HD sont là afin d'obtenir des résultats rapides.

Que préférez-vous pour apprendre ?

« Je voudrais dire honnêtement que Kenhub a réduit de moitié mon temps d'étude. » – En savoir plus.

Kim Bengochea, Université Regis, Denver
© Sauf indication contraire, tous les contenus, y compris les illustrations, sont la propriété exclusive de Kenhub GmbH et sont protégés par les lois allemandes et internationales sur les droits d'auteur. Tous droits réservés.

Créez un compte maintenant et recevez gratuitement votre meilleur guide d'étude de l'anatomie !