Connexion perdue. Veuillez rafraîchir la page.
En ligne
Assistance Mieux étudier Connexion Créer un compte
Prêt(e) à apprendre ?
Choisissez votre outil d'étude préféré

Guide d’étude de l’anatomie humaine

L’anatomie est l’une des matières les plus difficiles que vous aurez à apprendre pendant vos études. Ce sujet se compose de deux divisions principales : l’anatomie macroscopique (ou « grossière ») et l’anatomie microscopique. La première traite de grandes structures qui sont principalement observées à l’œil nu, tandis que la seconde implique l’étude des tissus et leur organisation en organes et systèmes à un niveau microscopique.

La mémorisation de toutes ces structures anatomiques et leurs fonctions correspondantes est un exercice difficile. Il est facile de se sentir dépassé par le flux apparemment infini d’informations, mais n’ayez crainte, nous sommes là pour vous faciliter la tâche ! Notre mission est de vous guider en toute sécurité à travers la jungle des os, des muscles, des nerfs et des organes.

Vous êtes prêt ? Alors allons-y ! :-)

Sommaire
  1. Principes de base de l’anatomie
  2. Régions anatomiques
    1. Membres supérieurs
    2. Membres inférieurs
    3. Tronc
    4. Thorax
    5. Abdomen et pelvis
    6. Tête et cou
    7. Neuroanatomie
  3. Histologie
  4. Anatomie en coupe
  5. Programme d’anatomie pour...
    1. Étudiants en médecine
    2. Étudiants en soins infirmiers
    3. Étudiants en physiothérapie
  6. Conseils et stratégies d’apprentissage
    1. Conseils pour l’apprentissage de l’anatomie
  7. Ressources d’apprentissage supplémentaires
    1. Général
    2. Médecine
    3. Soins infirmiers
    4. Physiothérapie
  8. Faits amusants sur l’anatomie
  9. Sources
+ Afficher tout

Principes de base de l’anatomie

Avant d'en apprendre davantage sur les structures anatomiques elles-mêmes, vous devrez vous assurer que vous comprenez le jargon de base de l’anatomie, comme la terminologie et les directions.

Face à tous ces termes anatomiques inconnus que vous devez maîtriser en très peu de temps, l'apprentissage de la terminologie anatomique peut s'apparenter à l’apprentissage d’une nouvelle langue. Mais, avec le temps et la pratique, vous aurez rapidement l’impression d’avoir parlé cette langue toute votre vie ! Pour obtenir une base solide, consultez les supports suivants. Vous trouverez ici tout ce que vous devez savoir sur la terminologie et les directions anatomiques.

En plus de la terminologie et des plans directionnels, vous devrez également connaître les noms anatomiques spécifiques des différents mouvements du corps. Consultez ci-dessous l’unité d’étude exhaustive qui les présente. Ensuite, vous pouvez vérifier si vous les avez bien compris en répondant à l’un des questionnaires intégrés !

Régions anatomiques

Membres supérieurs

Si vous considérez votre corps comme une maison, les os et les muscles en sont les murs et les fondations. C’est pourquoi les membres supérieurs constituent généralement l’un des premiers sujets de votre programme d’anatomie. De plus, les blessures à l’épaule et au bras comptent parmi les plus courantes dans les soins quotidiens aux patients. Une solide connaissance de leur anatomie vous sera donc utile !

Connaissez-vous le nom de la veine perforée par l’aiguille lorsque vous faites une prise de sang ? Quel est le nom du nerf qui peut entraîner des picotements si vous vous appuyez sur vos coudes pendant un long moment ? Vous trouverez les réponses, de même que des informations complémentaires, dans le contenu d’apprentissage suivant.

Membres inférieurs

Maintenant que vous savez tout sur les membres supérieurs, il est logique de descendre un peu pour en apprendre davantage sur les membres inférieurs. Vous êtes-vous déjà cassé la jambe ? Les fractures et les lésions des tendons de la jambe, du genou et du pied sont fréquemment observées, il est donc impossible de faire l'impasse sur l’apprentissage de l’anatomie de la hanche, jusqu’aux orteils. ;-)

Le membre inférieur comprend quatre parties principales : la hanche, la cuisse, la jambe et le pied. La flexibilité est assurée par les articulations de la hanche, du genou et de la cheville, qui vous permettent de donner des coups de pied, de sauter, de vous accroupir et de vous agiter sur la piste de danse. Explorez ce sujet grâce au support d’apprentissage suivant.

Tronc

Membres supérieurs et inférieurs : vérifiez !

Passons au tronc, communément appelé torse. Le tronc se compose de plusieurs régions : thorax, abdomen, pelvis (bassin) et dos. La colonne vertébrale, qui contient la moelle spinale (épinière), traverse le centre du dos. Les muscles du dos vous aident à maintenir votre posture, à plier le tronc, à bouger les bras, à hausser les épaules et bien plus encore.

Les grands muscles abdominaux, par exemple le grand droit de l'abdomen, contribuent également au tronc. C'est le muscle à l'origine du fameux « six pack » que de nombreux adeptes du fitness cherchent à obtenir. 

Thorax

Vous êtes maintenant prêt à en apprendre davantage sur l’un des sujets les plus intéressants de l’anatomie : les organes internes. Commençons par ceux qui se trouvent dans le thorax. Les troubles du cœur et des poumons peuvent souvent conduire à des conditions potentiellement mortelles. L’apprentissage de ces troubles vous préparera aux interventions d’urgence et vous aidera à prendre soin des patients atteints de troubles chroniques.

Dans le monde de l’anatomie, la poitrine est appelée le thorax et elle se situe entre le cou et l’abdomen. Cette région peut être considérée comme l’épicentre du système circulatoire et le principal acteur de la respiration, cette dernière fonction étant principalement contrôlée par le diaphragme.

Le thorax est aussi complexe à l’intérieur qu’à l’extérieur. À l’intérieur, il se compose de la cavité thoracique qui, avant tout, abrite les poumons. Au total, les poumons occupent une surface équivalente à la taille d’un court de tennis. Situé entre les deux poumons se trouve le médiastin, un espace qui renferme les vaisseaux sanguins, les nerfs, les vaisseaux lymphatiques, et surtout le cœur. Cet organe vital pompe 5 litres de sang par minute à travers tout le corps, tout au long de votre journée d'éveil. 

Abdomen et pelvis

Poursuivons vers le bas du thorax, jusqu'à l’abdomen et au bassin. Ces deux régions sont souvent enseignées séparément à des fins didactiques, mais leur contenu se fond dans une grande cavité abdomino-pelvienne. Le plus grand système d’organes est ici le tractus gastro-intestinal. Les intestins, qui assurent principalement l’absorption des aliments, traversent ces régions pour un total de 7,5 mètres, soit l’équivalent de quatre êtres humains empilés les uns sur les autres.

Quatre organes accessoires importants aident le tractus gastro-intestinal à remplir ses fonctions : le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et la rate. Ils facilitent particulièrement la digestion des protéines et des graisses, ainsi que le traitement métabolique.

Il est facile de penser que l’abdomen et le bassin sont déjà saturés par les structures du tractus gastro-intestinal, mais il contient en fait davantage ! Des organes comme les reins, les uretères, la vessie et plusieurs structures reproductrices sont également situés ici. Ils forment des systèmes entiers qui travaillent à l’unisson pour vous permettre d'éliminer les déchets, de réagir à des situations stressantes ou effrayantes et de vous reproduire. 

Tête et cou

Pour beaucoup d’étudiants, la tête et le cou seront le prochain sujet de leur programme d’anatomie. Connaître ces structures par cœur vous aidera à accéder facilement aux fonctions vitales et à les décrire.

Un cou fort et mobile soutient une tête de cinq kilogrammes, qui renferme le cerveau. Les nerfs vitaux et les vaisseaux sanguins traversent le cou tout en circulant entre la tête et le reste du corps, il est donc important de comprendre ces régions.

Maintenant que nous avons couvert quelques bases, concentrons-nous sur la tête. Elle se compose de plusieurs os réunis qui constituent le crâne, dont certaines parties renferment le cerveau, et d'autres forment le squelette facial. La tête comprend plusieurs structures associées, telles que les yeux, le nez, les oreilles et la bouche. Ceux-ci sont impliqués dans une variété de fonctions, comme la vision, l’odorat, l’ouïe, l'alimentation et parler, pour n’en nommer que quelques-unes.

Le cou sert de passage entre la tête et le thorax. Les cavités nasale et buccale sont prolongées par le pharynx, communément appelé gorge. Ce passage musculaire facilite le mouvement des liquides, des aliments et de l’air vers votre tuyau alimentaire (œsophage) et votre trachée, respectivement. Le cou abrite également de nombreux cartilages, muscles, organes, vaisseaux sanguins et nerfs comme le larynx (boîte vocale), la glande thyroïde et le plexus cervical.

Neuroanatomie

Les lésions cérébrales, comme les accidents vasculaires cérébraux ou les lésions de la moelle épinière, peuvent avoir un impact énorme sur la vie d’un patient. Nous allons donc en apprendre davantage sur les structures impliquées et sur la manière dont elles communiquent avec le reste du corps.

Comment le cerveau communique-t-il avec d’autres régions, par exemple la main, pour produire un mouvement ou pour détecter des objets ? À travers les nerfs, un concept expliqué par la neuroanatomie. Le système nerveux contrôle toutes les fonctions du corps humain. Par exemple, il est impliqué dans des processus physiologiques tels que la température corporelle, les mouvements volontaires et la pensée d’ordre supérieur tels que la conscience et le comportement émotionnel.

Le système nerveux est composé de deux divisions structurelles, centrale et périphérique. Le système nerveux central (SNC) est constitué du cerveau et de la moelle épinière, qui sont protégés par des couches appelées méninges et baignés dans le liquide céphalorachidien. Le cerveau est le régulateur principal du corps et comporte quatre parties principales : le cerebrum, les structures sous-corticales, le tronc cérébral et le cervelet.

Le cerebrum est divisé en cinq lobes et forme la plus grande partie du cerveau humain, responsable de la cognition. Cependant, chaque partie du cerveau est également importante. Connaissez-vous le héros principal qui maintient un patient en vie pendant un « état végétatif » ou un coma ? C’est le seul travail du tronc cérébral, car le cerebrum est dysfonctionnel pendant ces périodes.

La moelle spinale est la prolongation du tronc cérébral, et passe par la colonne vertébrale. Elle se compose de cinq régions : cervicale, thoracique, lombaire, sacrée et coccyx. Les nerfs spinaux émergent de la moelle épinière à travers les vertèbres, transportant l’influx nerveux vers et depuis la périphérie. Le cerveau et la moelle épinière communiquent par l'intermédiaire de voies neuronales appelées tractus. Les voies ascendantes transportent les informations périphériques vers le cerveau, tandis que les voies descendantes ramènent les informations du cerveau vers le bas.

Le système nerveux périphérique (SNP) désigne l'ensemble des tissus neuronaux situés en dehors du SNC. Il se compose de 12 paires de nerfs crâniens, des 31 paires de nerfs spinaux (rachidiens) mentionnées précédemment, et toutes leurs ramifications. Le SNP atteint et innerve chaque structure anatomique du corps humain.

Histologie

Vous êtes maintenant prêt à plonger encore plus profondément, à un niveau microscopique. En histologie, vous étudiez les cellules et les tissus normaux propres à chaque organe, principalement à l’aide d’un microscope. Une bonne connaissance de ces structures histologiques normales est essentielle pour comprendre l’histopathologie ou la pathologie de toute maladie, qui provoque souvent des changements spécifiques dans les cellules et les tissus.

Anatomie en coupe

Les coupes transversales sont obtenues en prélevant des tranches d'organes, de vaisseaux, de nerfs, d'os, de tissus mous, voire du corps humain tout entier à partir d’un cadavre. Elles fournissent la perception de la « profondeur », créant des relations tridimensionnelles entre les structures anatomiques dans votre représentation mentale. Elles permettent d'avoir une vue d'ensemble, d'améliorer la compréhension, de consolider l'information et de faciliter la mémorisation.

En outre, les techniques radiologiques telles que l'échographie, la tomodensitométrie (CT) et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) sont basées sur l'anatomie transversale. Dans les soins quotidiens aux patients, elles sont essentielles pour établir des diagnostics précis, planifier des thérapies et effectuer des interventions.

Apprendre l’anatomie du corps en coupes transversales sera un excellent point de départ pour consolider vos connaissances en anatomie et être en mesure d’identifier les structures en radiologie.

Programme d’anatomie pour...

Une bonne connaissance de l’anatomie est cliniquement pertinente pour tous les professionnels de santé. Cependant, vous rencontrerez un programme légèrement différent selon la matière que vous étudiez. Nous avons résumé ci-dessous les principaux domaines d'étude de l'anatomie pour les différentes professions de santé.

Étudiants en médecine

Ce sont les médecins qui posent les diagnostics, interprètent les tests et décident du traitement approprié. Il est donc nécessaire que les étudiants en médecine reçoivent la formation la plus détaillée possible en matière d'anatomie. Leurs cours vont de l'anatomie macroscopique et microscopique, de la neuroanatomie et de l'histologie à l'anatomie cadavérique et à l'anatomie transversale. Vous nommez un élément, ils doivent l’apprendre.

Étudiants en soins infirmiers

Les infirmiers assistent les médecins dans le traitement et les soins des patients sur la base de plans thérapeutiques. C’est pourquoi les étudiants en soins infirmiers ont également besoin d’une bonne connaissance pratique de l’anatomie. Toutefois, leurs cours ne sont pas aussi détaillés que ceux des étudiants en médecine, par exemple les dissections cadavériques et l'anatomie radiologique ne font pas partie de leur programme d'études.

Étudiants en physiothérapie

En tant que professionnels de santé spécialisés dans le soutien aux patients souffrant de troubles articulaires, musculaires ou osseux, les étudiants en physiothérapie se concentrent principalement sur l'anatomie du système musculosquelettique. C'est pourquoi la plupart des écoles se concentrent sur l'anatomie macroscopique et laissent de côté des sujets comme l'histologie ou l'anatomie radiologique.

Conseils et stratégies d’apprentissage

Conseils pour l’apprentissage de l’anatomie

Il y a des choses à faire et à ne pas faire que vous devez toujours garder à l’esprit lorsque vous étudiez. Éviter le tourbillon de la procrastination, naviguer dans les mythes de l’apprentissage, les astuces de mémorisation, réussir les examens… Il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte. Vous trouverez ci-dessous nos meilleurs conseils pour y parvenir !

Ressources d’apprentissage supplémentaires

Vous devriez maintenant connaître les différents sujets d’anatomie que nous couvrons ici, chez Kenhub. Vous apprenez d’autres sujets dans le cadre de vos études, comme la pathologie, la physiologie, la biochimie et la biologie ? Voici quelques ressources pour vous aider à aller encore plus loin ! :-)

Général

Khan academy (Santé et médecine)
Biology corner (Biologie)
Interactive biology (Biologie)
Speed pharmacology (Tutoriels de pharmacologie)
Osmosis (Physiopathologie)
Histology World
University of Michigan (Histologie)
Pathology Outlines (Pathologie)
Pathoma (Pathologie)
Goljan (Pathologie)
Head Neck Brain Spine (Radiologie)

Médecine

Dr. Najeeb (USMLE)
Picmonic (USMLE)
First Aid Basic Sciences (USMLE)
USMLE R-X
U-World (USMLE)
Kaplan (USMLE)
Medcram (sujets relatifs aux facultés de médecine)
Armando Hasudungan (tutoriels sur les sujets relatifs aux facultés de médecine)
Handwritten tutorials (tutoriels sur les sujets relatifs aux facultés de médecine)
iMedicalSchool (tutoriels sur les sujets relatifs aux facultés de médecine)
One Minute Medical School (tutoriels sur les sujets relatifs aux facultés de médecine)
Harvard Medical School (recherche biomédicale et éducation)
US National Library of Medicine (vidéos médicales)

Soins infirmiers

Allnurses (communauté d'infirmiers et d'étudiants en soins infirmiers)
American Nurses Association
Volunteer Opportunities for nursing students
CasesBlog (cas cliniques et images)
Virginia Henderson International Nursing Library
Trauma care (cas, bibliothèque et ressources)
Practical clinical skills (formation aux ECG et autres)
Learningnurse (évaluations, outils d'apprentissage en ligne, questionnaires)

Physiothérapie

Physicaltherapyvideo ((vidéos sur la santé et la physiothérapie)
Physiotutors (vidéos sur la physiothérapie)
Physiofitness (vidéos sur la rééducation en physiothérapie)
British journal of sports medicine (vidéos sur la médecine sportive)
Modern manual medicine (vidéos sur la médecine sportive et la physiothérapie)

Guide d’étude de l’anatomie humaine : voulez vous en savoir plus ?

Nos vidéos engageantes, nos quiz interactifs, nos articles approfondis, nos Atlas HD sont là afin d'obtenir des résultats rapides.

Que préférez-vous pour apprendre ?

« Je voudrais dire honnêtement que Kenhub a réduit de moitié mon temps d'étude. » – En savoir plus.

Kim Bengochea, Université Regis, Denver
© Sauf indication contraire, tous les contenus, y compris les illustrations, sont la propriété exclusive de Kenhub GmbH et sont protégés par les lois allemandes et internationales sur les droits d'auteur. Tous droits réservés.

Créez un compte maintenant et recevez gratuitement votre meilleur guide d'étude de l'anatomie !